Quelle est cette pulsion qui me pousse t’en vain
Qui me fait dériver et me confronte aux miens ?
Dans laquelle je m'obstine, répétant mes erreurs,
Recherchant à atteindre ce paroxysme de peurs

Je recherche et j'espère… je contacte et fuis
Tour à tour ceux qui, avec moi, ont grandi

Ce besoin d'idéal qui remet en question
Nos liens imparfaits créés au fil du temps
Sans cesse, je m'épuise, à transformer nos relations
Bien qu'honteuse, je me défie. Invariablement.

Je recherche et j'espère… je contacte et fuis
Tour à tour ceux qui, avec moi, ont grandi

Instable, nerveuse, je ne cesse de répéter
Des comportements qui échappent à ma volonté
Inquiète face à ce que cachent tous ces silences
Je m'enferme dans un exil, m'enfuis en errance

Je recherche constamment et je fuis
Tour à tour, ceux avec qui j'ai grandi.

Si familiers, si douloureux, ces liens sont usés
Par déception, anticipation, je me suis rodée
Je tourne en rond, aux aguets pour les signaux
M'annonçant qu'ils sont trop fragiles ou faux.

Je recherche et je crains un contact qui fuit
Tour à tour je teste avec qui je me lie.

Où existez-vous dans cette unité instable ?
Où dois-je me placer pour être (enfin) capable
D'abandonner ce refrain d'amertume ?
Que mes maux s'affranchissent de ma plume!

Quand devrais-je arrêter de vous chercher et fuir ?
Mes frères! Pourrait-on cesser de nous mentir?